L’auto-stop est une pratique très répandue qui vous permet de voyager économiquement. Certains le font pour le goût d’aventure, d’autres par nécessité. Outre l’avantage financier, il vous permet également de voyager plus rapidement qu’en bicyclette ou à pied et de faire de nombreuses rencontres intéressantes. Découvrez dans quelques instants nos conseils de sécurité avant de faire un auto-stop en Europe.

Les bons à savoir avant d’entamer cette aventure  

L’auto-stop est certes un moyen moins couteux pour se déplacer, mais nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres pour plus de sécurité. Premièrement, nous vous recommandons de ne pas faire de l’auto-stop la nuit, mais également de faire attention à votre emplacement. Éloignez-vous des secteurs inconnus et des bords de l’autoroute. Ces derniers sont à la fois très dangereux et interdits dans beaucoup de pays. Si la nuit tombe et que vous n’avez toujours pas de conducteur, trouvez un endroit sécurisé où dormir. Encore une fois, ne restez pas dans les aires d’autoroute. Pour prévenir ce genre de cas, équipez-vous d’une tente avant de partir à l’aventure. Cela vous permet de ne pas être trop exposé le soir. Les barrières de péages, les stations-service et les haltes constituent des emplacements plus sécuritaires. Deuxièmement, avant d’emprunter une route, vous devez avant tout savoir vous situer. Cela vous permettra de surveiller la conduite de votre conducteur et de vous assurer qu’il vous mène dans la bonne direction.

Soyez vigilant avant de monter

N’oubliez pas de toujours prendre le numéro d’immatriculation de la voiture et l’envoyer par texto à une personne de confiance, surtout si vous êtes une fille. Si le conducteur que vous rencontrez n’est pas très net, osez refuser de monter dans sa voiture ou si vous y êtes déjà n’hésitez pas à descendre. Agissez en toute amabilité. En outre, nous vous conseillons de ne pas monter dans un véhicule si vous constatez que le conducteur est plutôt nerveux. Il pourrait avoir pris des produits stupéfiants. Monter dans une voiture dont les vitres sont teintées est également à éviter. Si vous voyagez seul, ne vous endormez pas dans la voiture et emportez toujours vos affaires avec vous, même pour une pause toilette. Évitez surtout de les mettre dans le coffre du véhicule. Si vous avez les moyens, emportez une certaine somme d’argent avec vous. Elle vous sera utile dans la mesure où vous tombiez sur un conducteur qui demande votre participation aux différents frais comme les frais de péage.

Étendez votre zone de confiance

Souvent, le conducteur vous prend dans sa voiture pour deux raisons : par pure gentillesse ou que la route est longue et il aimerait avoir un peu de compagnie. Mais ce n’est pas toujours le cas. Vous pourrez bien tomber sur des personnes malveillantes.

C’est pourquoi vous devez adopter un comportement amical et jovial. Pour se faire, soyez respectueux et reconnaissant envers votre conducteur. Tenez compte des règles qu’il vous impose dans la voiture. Si fumer y est interdit, ne fumez pas. Entamez la conversation et montrez-vous intéressant afin de développer les échanges avec la personne qui vous a pris. Gardez une atmosphère gaie dans le véhicule et faites en sortes que votre conducteur parle de lui. En effet, les discussions rapprochent souvent les gens. N’hésitez donc pas à lui parler de vous en lui narrant votre voyage.

 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *